[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Institut du Tout-Monde]
[Adhérer]
[Séminaire 2016-2017]
[Cycle Traduction]
[Cycle "Le Chant du Monde"]
[Cycle Art]
[Prix Carbet]
[Prix Glissant]
[MA2A2]
[Mémoires des esclavages]
[MA2A2]
[Institut du Tout-Monde]
[Archives]
[Les liens du Tout-Monde]
[Cycle Traduction]
[Cycle "Le Chant du Monde"]
[Mémoires des esclavages]
[Institut du Tout-Monde]
[Institut du Tout-Monde]
[]
[Archives]
[Séminaire 2016-2017]
[Cycles de l'ITM]
[Mémoires des esclavages]
[Prix Carbet]
[Prix Glissant]
[MA2A2]
[Adhérer]
[]
[]
[Les liens du Tout-Monde]
[]
[]
[]

L'INSTITUT DU TOUT-MONDE PRÉSENTE :

Dans le cadre du "Mois des mémoires

de l'esclavage et des combats pour l'égalité" mis en place par le CNMHE (27 avril - 10 juin 2015)

  

La Maison des esclaves, à Gorée, et sa "porte du voyage sans retour".

ou au  01 44 54 53 00

L'ENTRÉE À LA RENCONTRE EST LIBRE, SUR RÉSERVATIONS.

Les réservations sont à effectuer auprès de la Maison de la Poésie :

             accueil@maisondelapoesieparis.com


Pour les adhérents de l'TM, des réservations prioritaires sont prévues. Ils

sont priés d'effectuer leurs réservations directement auprès de l'ITM : administration@tout-monde.com 


  

Coordonnateur numérique du programme

"Mémoires des esclavages" de l'ITM

DEUXIÈME TABLE RONDE (18h-19h) - Transmettre et enseigner


Invités :

  

  • Mme Geneviève Baraona, Enseignante à l’INALCO

  • M. Didier Bourg, Enseignant à l’École du Premier Degré Heriot 

  • Mme Sophie Bourel, Intervenante de l’ITM dans les lycées d’Île-de-France

  • Mme Marielle Anselmo, Enseignante en UPE2A (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants)

  • M. Malcom Ferdinand, Intervenant de l’ITM dans les lycées d’Île-de-France

  • M. Bruno Maillard, Chercheur associé au laboratoire CRESOI de l'Univ. de la Réunion, chargé d'enseignement à l'univ. Paris-Est Créteil



Cette table ronde permettra de mettre en lumière quelques expériences pédagogiques exemplaires réalisées dans le domaine de la sensibilisation à la mémoire de l’esclavage, en milieux scolaires. Depuis 2006, enseignants et intervenants motivés par un désir de transmission incarné, mènent dans leurs établissements différents projets qui, à l’occasion du rendez-vous annuel de mai, parviennent à mobiliser les élèves du primaire et du secondaire autour d’une célébration commune dont ils sont les acteurs et non les spectateurs. Nous aborderons avec nos invités les voies qu’ils choisissent d’exploiter avec les enfants et les jeunes, pour mener à bien la mission de sensibilisation qui incombe à l’école dans le contexte de la commémoration.

  

Inauguration : Dans le sillage de cette première partie, sera inauguré le MOOC « Connaître l’esclavage » élaboré par l’ITM, à la fois comme prolongement du site « Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions » créé en 2013, et comme nouveau déploiement, nouvelle modalité de diffusion du savoir.

  

PROGRAMME : DEUX TABLES RONDES

PREMIÈRE TABLE RONDE (17h-18h) - Connaître et transmettre


Invités :

  

  • Mme Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

  • Mme Henriette Zoughebi, Vice-Présidente du Conseil régional d’Île-de-France en charge des lycées

  • Mme Myriam Cottias, Historienne, Présidente du CNMHE 

  • M. Frédéric Régent, Historien, Maître de conférences à l’Université Paris I

  • Mme Laurence de Cock, Professeure d'Histoire, chercheuse en sciences de l'éducation, membre du collectif Aggiornamento Hist-Geo


Discussion : Depuis 2006, la commémoration de mai a permis de concrétiser l’idéal de transmission qui est contenu dans l’article 2 de la loi de 2001. La date du 10 mai a suscité un foisonnement d’initiatives qui, dans l’enseignement, la recherche et l’information, ont favorisé une meilleure connaissance de l’Histoire. Car c’est bien sur la discipline historique que s’appuie cette transmission, dès lors qu’on parvient à dépasser les fausses dichotomies entre mémoire et Histoire : c’est sur une même prééminence de la connaissance que cette transmission doit pouvoir s’appuyer. La discussion suscitée avec nos invités portera sur cette articulation ténue et nécessaire entre mémoire et Histoire.


Dialogue : Cette première partie de la rencontre sera également l’occasion d’initier un dialogue entre quatre jeunes issus de lycées d’Île-de-France avec nos invités, autour de leurs expériences d’élèves à propos de la sensibilisation à la mémoire de l’esclavage. Donner la parole à ceux qui reçoivent cet enseignement, c’est aussi savoir, par leurs propres voix, dans quelle mesure cette mémoire habite leurs consciences et contribue à façonner leur présence au monde.


L’introduction de l’Histoire de la traite a été réaffirmée dans les programmes scolaires et dans la recherche, et les acquis engrangés sont réels dans ces champs. Pour sa part, l’ITM a pris en charge depuis 2011 un cycle d'interventions pédagogiques effectuées au sein des établissements scolaires d'Île-de-France, grâce au soutien de la Région IDF. Le site Internet « Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions » constitue une part essentielle du programme initié dans ce domaine par l’ITM en 2013 et qui a consisté en un appui didactique aux cours assurés par les enseignants en matière d’Histoire de l’esclavage.


  

Rencontre conçue et présentée par Loïc Céry


  

Cette rencontre du vendredi 29 mai 2015 à la Maison de la Poésie de Paris sera l’occasion pour l’Institut du Tout-Monde, en clôture du « Mois des Mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité » mis en place par le CNMHE, d’attirer l’attention des uns et des autres sur le chemin parcouru depuis l’instauration dans les programmes scolaires, de l’enseignement de l’histoire de la traite et de l’esclavage. C’est à l’article 2 de la loi de 2001 portant reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité que l’on doit cette instauration, qui correspond bien à la mission de sensibilisation à la mémoire, qui est l’une des missions que l’école prend en charge depuis quelques années. Il est nécessaire aujourd’hui, à l’occasion de cette dixième commémoration (2015 marque en effet la dixième édition de la Journée nationale des mémoires de la Traite, de l’esclavage et de leurs abolitions) de dresser une sorte de rapport d’étape des efforts accomplis dans ce champ, autant que de proposer les pistes susceptibles de revigorer les modalités de cette mission de transmission assumée par l’école.


C’est dans cet esprit que l’ITM a choisi de réunir personnalités et acteurs de cette transmission, à l’occasion de l’inauguration qui sera effectuée lors de la rencontre, de notre nouvel outil numérique complémentaire à notre site « Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions » lancé en 2013, en l’occurrence le MOOC « Connaître l’esclavage ». En cette année 2015 où la lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été déclarée par le gouvernement « grande cause nationale », la mise en place d’outils innovants en matière d’éducation à la citoyenneté et de transmission des mémoires nous paraît cruciale et l’ITM veut y contribuer activement.


Cette rencontre sera aussi l’occasion pour nous de remettre au premier plan la vision de la mémoire qui fut celle du fondateur de l’ITM, Édouard Glissant. Dans le contexte actuel, il nous paraît particulièrement urgent de rappeler, comme une possibilité de sortir des impasses mortifères, l’exigence d’un « rassemblement des mémoires » qui fut prônée par Glissant et qui était selon lui l’une des voies cruciales « de la poétique du partage, de la différence consentie, de la solidarité des devenirs naturels et culturels ». Cette notion fut pensée justement pour permettre de « conjoindre les mémoires », par une « impétuosité de la connaissance » qui doit constituer l’épine dorsale de la transmission. 




  

Rencontre autour de la sensibilisation à la mémoire de l'esclavage

et de l'enseignement de l'histoire de la traite négrière

  

© INSTITUT DU TOUT-MONDE

  

Vendredi 29 mai 2015, 17h-19h

Paris, Maison de la Poésie

Passage Molière - 157, rue Saint-Martin 75003 Paris

  

(Édouard Glissant, Une nouvelle région du monde, 2006)

"Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent..."