[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Centre d'études]
[]
[]
[]
[]
[]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]
[CIEEG]

Ces initiatives seont élaborées en concertation avec le Comité scientifique et pluridisciplinaire du CIEEG, et annoncées ponctuellement sur le site. Pour en être informés en exclusivité, pensez à vous inscire à la newsletter du centre :

  

Le Centre international d'études Édouard Glissant prendra ponctuellement des initiatives variées, allant dans le sens d'une diffusion élargie de l'œuvre d'Édouard Glissant auprès du public. Par le moyens de débats, d'expositions thématiques, de projections et autres, il s'agira de permettre à des publics variés d'entrer en intelligence avec cette œuvre réputée pour sa difficulté, mais à la laquelle il importe surtout de la pédagogie. Hormis ses objectifs de recherche en tant que tels, le CIEEG aura pour dessein de favoriser cette diffusion exigeante, pour laquelle il convient de ne sacrifier à aucune approximation, en visant le sacerdoce d'une initiation ouverte.

  

Les initiatives ponctuelles de diffusion de l'œuvre

En mai 2016, les collections du Musée du Tout-Monde (projet initial du M2A2 d'Édouard Glissant) étaient présentées à Paris, Cité internationale des Arts, dans le cadre de l'exposition « Le Musée du Tout-Monde & Agora Mundo », à l'occasion du 10e anniversaire de l'Institut du Tout-Monde.

DIFFUSION DE L'ŒUVRE ET DE

LA PENSÉE D'ÉDOUARD GLISSANT

RECHERCHE GLISSANTIENNE

CENTRE INTERNATIONAL D'ÉTUDES

Édouard Glissant

Parmi les extensions auxquelles concourera le Centre international d'études Édouard Glissant, le Musée du Tout-Monde (qui avait été projeté par Édouard Glissant autour du projet du M2A2 - Musée martiniquais des Arts des Amériques) sera à la fois redéployé par une programmation d'expositions, et reformulé en termes d'inventaire muséographique raisonné. La collection unique en son genre constituée tout au long de son parcours par Édouard Glissant, qui reflète bien sa conception de la Relation dans les arts caribéens, sera ainsi dotée d'une assise scientifique qui permettra de l'inscrire dans un projet muséal ambitieux.


Les liens d'Édouard Glissant aux arts plastiques sont nombreux, et ses écrits sur l'art sont encore insuffisamment diffusés. Quand l'écrivain projette la fondation de l'Institut du Tout-Monde, il prévoit dans le même temps la création d'un lieu dédié à l'art qui soit à la fois un carrefour des arts caribéens et une projection sur les esthétiques du monde. À trois reprises, les collections constituées du futur musée ont été présentées à Paris : en 1999 dans une grande exposition à la Maison de l'Amérique latine, en 2004 au Salon d'Automne, puis en 2016 à la Cité internationale des Arts.


Un lieu où l'art comtemporain peut magnifiquement s'inscrire, un espace civilisationnel commun subvertissant les frontières, géographiques ou culturelles, réputées étanches. Un lieu et aussi un parti-pris. Le parti-pris d'un imaginaire partagé dont les arts plastiques porteraient témoignage autant que les musiques nomades et les littératures métisses.

  

Les redéploiements du Musée du Tout-Monde

LES EXTENSIONS DE DIFFUSION