[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Institut du Tout-Monde]
[Prix Carbet]
[Prix Carbet - 2017]
[Prix Carbet - Archives]
[Institut du Tout-Monde]
[]
[]
[]
[]
[]
[Inscription Newsletter]
[Archives 2017]
[Séminaire 2016-2017]
[Cycles de l'ITM]
[Mémoires des esclavages]
[Prix Carbet]
[Prix Glissant]
[MA2A2]
[Adhérer]
[Les liens du Tout-Monde]
[]
[Dossiers]
[Recherche]
[]
[]
[]
[]
[]
[Archives 2017]
[Adhérer]
[Séminaire 2016-2017]
[Prix Glissant]
[Prix Carbet - 2017]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Mémoires des esclavages]
[]
[]
[Cycles de l'ITM]
[Penser la Caraïbe]
[Cycle Traduction]
[Diversité des expériences et causes communes]
[Cycle "Le Chant du Monde"]
[Cycle Art]
[MA2A2]
[Inscription Newsletter]
[MA2A2]
[Poétiques de résistance]
[Les MOOC de l'ITM]
[]
[MOOC Traductologie]
[Colloques]
[Pôle numérique]
[Pulbications]
[Les Écrans du Tout-Monde]
[Les Écrans du Tout-Monde]
[Prix Carbet - 2017]

Bonbon Chouval, trophée du Prix Carbet réalisé par l'artiste martiniquais Victor Anicet.

LA 28e ÉDITION DU PRIX CARBET DE LA CARAÎBE ET DU TOUT-MONDE

_____________________________________________________


Cette 28e édition du Prix Carbet s'inspire de l'idée du « Lyannaj », qui avait été le fondement du mouvement « Lyannaj kont' pwofitasion » en février 2009 en Guadeloupe, et en Martinique et qui sous-tend le Manifeste pour les produits de haute nécessité publié par Ernest Breleur, Patrick Chamoiseau, Serge Domi, Gérard Delver, Édouard Glissant, Guillaume Pigeard de Gurbert, Olivier Portecop, Olivier Pulvar, Jean-Claude William en mars 2009, aux Éditions Galaade / Institut du Tout-Monde :

« En lançant un mouvement populaire d'une ampleur jamais connue dans les Antilles, le Collectif «Lyannaj kont pwofitasion » allait très vite paralyser la Guadeloupe, entraîner à sa suite la Martinique, et provoquer des prises de conscience similaires à la Guyane, à la Réunion... Au-delà des revendications liées au pouvoir d'achat, aux profits abusifs, ce furent des masses considérables de gens, de tous âges, toutes conditions et tous secteurs d'activités, qui se retrouvèrent côte à côte dans des défilés impressionnants, des assemblées nocturnes, des veillées enthousiastes, où se libéraient les chants, la danse, la musique, la parole libre et les convivialités oubliées... De cette houle formidable émanait une aspiration profonde qui soudain insufflait de l'espoir, du rêve, du désir, et de l'appel à vivre ensemble dans des modalités nouvelles... Nous étions en face d'une «poétique» de l'existence qui dépassait le simple refus, pour devenir précieuse pour tous, valable dans tous lieux du monde, et qu'il nous fallait très simplement accompagner... » (Patrick Chamoiseau, Manifeste pour les produits de haute nécessité, 2009)

 

Le mouvement « Lyannaj kont' pwofitasion », manifestation

du 5 février 2009, Fort-de-France, Martinique

LISTES DE SÉLECTION DES OUVRAGES

_______________________________________________________

Du mardi 29 novembre au mardi 5 décembre 2017

  

"Lyannaj"

Le Diamant /  Fort-de-France / Schœlcher / Le Lamentin

MARTINIQUE

________________

________________

L'Institut du Tout-Monde présente la 28e édition

du Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde

  

© INSTITUT DU TOUT-MONDE

MEMBRES DU JURY

Ernest Pépin (Guadeloupe, Président) – Nancy Morejón (Cuba) – Lise Gauvin (Québec) – J. Michael Dash (Trinidad) – Miguel Duplan (Guyane, Martinique) – Samia Kassab-Charfi (Tunisie) – Romuald Fonkoua (France) – Evelyne Trouillot (Haïti) – Simone Schwarz-Bart (Guadeloupe) et Christian Séranot (Martinique/Guyane)

Membres d’honneurs : Patrick Chamoiseau (Martinique), Rodolphe Alexandre (Guyane), Diva Barbara Damato(Brésil).

Directrice de l'Institut du Tout-Monde : Sylvie Glissant

 

(Édouard Glissant, Une nouvelle région du monde, 2006)

"Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent..."

  

____________

____________

PRÉSENTATION

________________________________________________________________________________



Depuis sa création, en 1990, le Prix Carbet de la Caraïbe récompense chaque année une œuvre littéraire créolophone ou francophone au terme d'une semaine culturelle animée de rencontres, lectures, débats, projections, concerts et expositions.

Tour à tour organisé en Guadeloupe, Martinique ou Guyane, puis en Île-de-France, celui-ci ouvrit en 2009 son champ d'action et de prospection. Cette année-là, Édouard Glissant et les membres du Jury décidèrent d'une nouvelle orientation. Le Prix Carbet devait s'élargir, non seulement à la Caraïbe tout entière et aux Amériques, mais également à l'Afrique noire et à l'Afrique du Nord. « Les phénomènes communs de créolisation, les solidarités du développement, et les réels contacts culturels et artistiques dans ces régions justifient cet élargissement » annonçaient-ils. Le Prix était alors rebaptisé « Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-monde ». En choisissant une telle appellation, les membres du jury envisageaient de « distinguer désormais aussi bien un ouvrage qu'une œuvre globale, et ceci dans tous les domaines de la pensée, aussi bien une œuvre qu'une vie, aussi bien une création qu'un exemple et un signe vers l'avenir ». En un mot, l'intention du nouveau Prix Carbet était de promouvoir plus largement des « visions du monde », artistiques, philosophiques, esthétiques ou politiques, sensibles à ses compositions métisses, singulières et plurielles, pouvant contribuer à une meilleure connaissance des processus de créolisation. Il s'agissait également d'étendre le regard au-delà des seules productions littéraires créolophones ou francophones, en ouvrant la sélection à d'autres langues et à d'autres imaginaires.

En 2014, la 25ème édition du Prix Carbet s'est tenue à Cuba, en association avec la Casa de las Américas. Pour la première fois de son histoire, le Prix Carbet eut donc lieu dans une île hispanophone, conformément à l'intention qu'exprima Édouard Glissant en 2008 « d'organiser des assises du Prix dans les Antilles anglophones et hispanophones, mais aussi en Afrique ». La 26e édition, qui a eu lieu en 2016 en Guyane, a vu la consécration du poète haïtien d'Anthony Phelps.

La 27ème édition du Prix Carbet se tiendra en Martinique en cette fin d'année 2017 pour récompenser un ouvrage paru durant l'année ainsi qu'une « vision du monde ».


  

« Le plus important est que par la dynamique du Lyannaj - qui est d'allier et de rallier, de lier, relier et relayer tout ce qui se trouvait désolidarisé - la souffrance réelle du plus grand nombre (confrontée à un délire de concentrations économiques, d'ententes et de profits) rejoint des aspirations diffuses, encore inexprimables mais bien réelles, chez les jeunes, les grandes personnes, oubliés, invisibles et autres souffrants in-déchiffrables de nos sociétés. La plupart de ceux qui y défilent en masse découvrent (ou recommencent à se souvenir) que l'on peut saisir l'impossible au collet, ou enlever le trône de notre renoncement à la fatalité. »

Manifeste pour les produits de haute nécessité, par Ernest Breleur, Patrick Chamoiseau, Serge Domi, Gérard Delver, Édouard Glissant, Guillaume Pigeard de Gurbert, Olivier Portecop, Olivier Pulvar, Jean-Claude William, mars 2009, aux Éditions Galaade / Institut du Tout-Monde