[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Institut du Tout-Monde]
[Institut du Tout-Monde]
[]
[Archives 2017]
[Séminaire 2016-2017]
[Cycles de l'ITM]
[Mémoires des esclavages]
[Prix Carbet]
[Prix Glissant]
[MA2A2]
[Adhérer]
[]
[]
[Les liens du Tout-Monde]
[]
[Institut du Tout-Monde]
[Archives 2017]
[Adhérer]
[Séminaire 2016-2017]
[Prix Glissant]
[Prix Carbet - 2016]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Mémoires des esclavages]
[]
[]
[Cycles de l'ITM]
[Penser la Caraïbe]
[Cycle Traduction]
[Diversité des expériences et causes communes]
[Cycle "Le Chant du Monde"]
[Cycle Art]
[MA2A2]
[Inscription Newsletter]
[MA2A2]
[Poétiques de résistance ]
[Les MOOC de l'ITM]
[]
[MOOC Traduction]
[Colloques]
[Pôle numérique]
[Pulbications]
[Les Écrans du Tout-Monde]
[Les Écrans du Tout-Monde]

et Robert Young (La Découverte, 2015)

Textes réunis, introduits et présentés par Jean Khalfa

François Gèze né en 1948, a dirigé de 1982 à 2014 les Éditions La Découverte, l'un des principaux éditeurs français dans le champ des sciences humaines et des essais sur les questions d'actualité, nationales et internationales. Il a notamment assuré l'édition des Œuvres de Frantz Fanon (2011) et de son volume d'inédits Écrits sur l'aliénation et la liberté (2015).

Kelley, Bloodaxe Books, 1996), The Dialogue between Painting and Poetry (Black Apollo Press, 2001). Il publie en 2003, chez Continuum, An Introduction to the Philosophy of Gilles Deleuze, et entre 2006 et 2009, la première édition complète en anglais de l'Histoire de la folie  de Michel Foucault, History of Madness (chez Routledge). Il dirige un premier numéro sur Frantz Fanon dans le magazine Wasafiri (n°44) en 2005, et en 2006 le numéro spécial Pour Frantz Fanon, dans Les Temps Modernes, dont il membre du comité de rédaction depuis 1995. En 2015, il publie  Les Espaces du livre aux éditions Peter Lang, avec Isabelle Chol. De 2013 à 2014 il est Senior Research Fellow de la British Academy pour son projet Frantz Fanon et collecte, introduit et présente avec R. J. C. Young, les textes inédits de Frantz Fanon, réunis sous le titre Écrits sur l'aliénation et la liberté, aux éditions La Découverte, doté d'un important appareil critique (traduction anglaise à paraître en 2016 chez Bloomsbury). Il prépare actuellement deux livres à paraître cette année : l'un sur Les Damnés de la terre (Routledge, 2017), et un autre sur la Poétique de la Caraïbe (Peter Lang, 2017).

  

Jean Khalfa enseigne au Trinity College de l'Université de Cambridge. Spécialiste d'histoire de la philosophie, de littérature moderne, d'esthétique et d'anthropologie, notamment de la poésie contemporaine et des littératures francophones nord-africaines et caribéennes, il publie et dirige de nombreux travaux dans ces domaines dont The New French Poetry, a Bilingual Anthology (avec D.

Histoire de l'édition des textes inédits de Frantz Fanon, par Jean Khalfa et François Gèze


Présetation des textes de Fanon, par Jean Khalfa (avec projection de manuscrits et commentaires de textes significatifs)


Présentation du théâtre fanonien, par Jean Khalfa (avec lectures d'extraits, par Jean-Michel Martial et Karine Pedurand)


  

Frantz Fanon, Écrits sur l'aliénation et la liberté

  

___________________________________

___________________________________

CYCLE "LE CHANT DU MONDE"


  

Fin 2015, en commémoration de la date anniversaire de la naissance de Frantz Fanon (il y a quatre-vingt-dix ans, en juillet 1925), paraissait aux Éditions La Découverte un volumineux recueil de textes pour une grand part inédits ou perdus. Ces documents réunis, présentés et commentés par les professeurs Jean Khalfa (Trinity College, Université de Cambridge) et Robert J. C. Young (New York University), ont été publiés sous le titre  « Écrits sur l'aliénation et la liberté ». Le volume de 688 pages rassemble deux pièces de théâtre exceptionnelles écrites par Fanon, jamais éditées, ainsi que ses textes psychiatriques (dont sa thèse de doctorat) et d'ethnopsychiatrie, de nombreux écrits politiques, et des correspondances. On notera aussi un formidable outil critique : un catalogue commenté des ouvrages de sa bibliothèque, accompagnés de certaines des annotations de F. Fanon, et un historique des éditions française et italienne (par Jean Khalfa et par Neelam Srivastava), montrant à la fois ses sources et l'idée que se faisait Fanon de la structure et des usages de ses écrits. Les textes théoriques, notamment de psychiatrie, reflètent les préoccupations immédiates de la réalité que Fanon vivait au quotidien auprès de ses patients, ainsi que sa pensée et sa pratique cliniques, elles aussi révolutionnaires. Ils permettent en outre une bien meilleure compréhension des grands livres publiés. Quant aux écrits politiques, ils évoquent autant la lutte du peuple algérien pour son indépendance, que, plus largement, la question de l'anticolonialisme et du néocolonialisme en Afrique subsaharienne…

Cet événement littéraire, qui crée la surprise, est sans doute l'un des plus marquants de ce début du siècle. Tout en apportant un éclairage renouvelé sur l'œuvre fanonienne, les analyses visionnaires précieuses de F. Fanon arrivent à point nommé pour lire la tragique actualité des peuples opprimés et les enjeux cruciaux dont dépendent toujours la construction et l'organisation de leur liberté.   

Texte de Cathy Delpech-Hellsten


  

(Édouard Glissant, Une nouvelle région du monde, 2006)

"Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent..."

  

Présentation par Jean Khalfa et François Gèze


  

© INSTITUT DU TOUT-MONDE