[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Institut du Tout-Monde]
[Séminaire 2018-2019]
[Prix Glissant]
[Mémoires des esclavages]
[]
[]
[Cycles de l'ITM]
[Poétiques d'écrivains]
[Penser la Caraïbe]
[Cycle Traduction]
[Diversité des expériences et causes communes]
[Cycle "Le Chant du Monde"]
[Cycle Art]
[Poétiques de résistance]
[Prix Carbet - 2018]
[]
[]
[]
[]
[Archives 2020]
[Inscription Newsletter]
[Les MOOC de l'ITM]
[]
[]
[]
[]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[Dossiers]
[]
[CIEEG]
[Colloques]
[Pulblications]
[]
[Adhérer]
[MA2A2]
[]
[]
[Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde]
[Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde]
[Institut du Tout-Monde]
[]
[]
[]
[]
[]
[Archives 2020]
[Séminaire 2018-2019]
[Cycles de l'ITM]
[Mémoires des esclavages]
[Prix Carbet]
[Prix Glissant]
[MA2A2]
[Adhérer]
[Les liens du Tout-Monde]
[]
[Dossiers]
[Recherche]
[]
[]
[]
[]
[]
[Inscription Newsletter]

Avec lui, nous avons évoqué non seulement la postérité d'une figure devenue quasiment un mythe dans l'histoire de la musique, mais nous avons eu surtout l'occasion, grâce aux lumières irremplaçables d'un véritable pédagogue de cette musique de génie, d'entrer en connivence avec cet univers à la fois exigeant et fascinant des Quatuors de Beethoven, auxquels Bernard Fournier a consacré en 2020 un essai déterminant (à la fois guide et étude esthétique et sémantique), À l'écoute des Quatuors de Beethoven (Buchet-Chastel).


C'est cet entretien que nous vous proposons ici en trois podcasts agrémentés de nombreux extraits musicaux commentés par Bernard Fournier. Vous trouverez au sein de cette rubrique un certain nombre de compléments utiles à ces podcasts, histoire de donner un modeste aperçu de la méthode d'éclairage de ces œuvres immortelles, par un musicologue qui depuis tant d'années s'est fait sans doute le meilleur transmetteur de Beethoven - à propos de qui on rappellera d'entrée de jeu qu'il était le compositeur préféré d'Édouard Glissant.

© INSTITUT DU TOUT-MONDE

Liste des extraits musicaux (de Beethoven, sauf l'exception précisée) 

_________________________________________________________________________________________________

TROISIÈME PARTIE :

  • Allegretto du Quatuor op. 135 en fa majeur, par le Quartetto Italiano

  • Vivace (2e mvt.) du Quatuor op. 135 en fa majeur, par le Quartetto Italiano

  • Andante ma non troppo e molto cantabile (4e mvt., 6e variation) du Quatuor op. 131 en ut dièse mineur, par le Quartetto Italiano

  • Maestoso-Allegro (1er mvt.) du Quatuor op. 127 en si bémol majeur, par le Quartetto Italiano

  • Arietta (Adagio molto semplice e cantabile) de la Sonate pour piano N° 32 en ut mineur op. 111 (2e et 3e variations), par Alfred Brendel

  • Andante du Quatuor op. 131 en ut dièse mineur, par le Quartetto Italiano

  • Allegro ma non troppo, un poco maestoso (1er mvt.) de la Symphonie N° 9 op. 125 par l'orchestre philharmonique de Berlin, sous la direction de Herbert von Karajan

DEUXIÈME PARTIE :

  • Allegro (1er mvt.) du Quatuor N° 18 K. 464 en la majeur de Mozart, par le Quartetto Italiano

  • Presto (4e mvt.) du Quatuor op. 18 N° 3 par le Quatuor Alban Berg

  • Allegro (1er mvt.) du Quatuor op. 59 N° 1 en fa majeur par le Quartetto Italiano

  • Poco Adagio - allegro (1er mvt) du Quatuor op. 74 en mi bémol majeur « Les Harpes », par le Quatuor Alban Berg

  • Allegro con brio (1er mvt.) du Quatuor op. 95 en fa mineur « Quartetto sérioso », par le Quatuor Alban Berg

  • Adagio affettuoso ed appassionato (2e mvt.) du Quatuor op. 18 N° 1 en fa majeur, par le Quartetto Italiano

  • Menuet (2e mvt.) du Quatuor op. 18 N° 5, par le Quartetto Italiano

  • Grande Fugue en si bémol majeur op. 133, par le Quartetto Italiano

  • Allegretto (2e mvt.) de la Symphonie N° 7 en la majeur op. 92 par l'orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Leonard Bernstein

  • Larghetto du Concerto pour violon en ré majeur op. 61, par Itzhak Perlman et le Philharmonia Orchestra sous la direction de Carlo Maria Giulini


  

TROISIÈME PARTIE : la pratique du dialogisme dans les Quatuors ; la pensée du multiple et de l'hétérogène ; l'humanisme et l'ouverture au monde chez Beethoven, de l'isolement à la fraternité ; les implications philosophiques de l'œuvre.

DEUXIÈME PARTIE : le rapport à Mozart ; les trois styles de Beethoven ; le drame de la surdité et son rôle dans l'œuvre.

PREMIÈRE PARTIE : Introduction ; panorama du 250e anniversaire ; la place des Quatuors dans l'œuvre ; le rapport de Beethoven à Haydn et Mozart dans les Quatuors.

PODCASTS DE L'ENTRETIEN EN TROIS PARTIES AVEC BERNARD FOURNIER

enregistré le 19 décembre 2020

  

Ludwig van Beethoven


(1770-1827)

Et parmi ses nombreuses conférences, consultez ses deux interventions au colloque « Beethoven 250 » qui s'est tenu à Bruxelles les 23, 24 et 25 novembre 2020.

Bernard Fournier lors de l'une de ses nombreuses conférences de ces dernières années

On peut parler sans exagération d'un sacerdoce de la transmission, quand on jette un regard sur l'œuvre de Bernard Fournier à l'endroit de l'œuvre de Beethoven. De toute évidence, il n'est pas « simplement » question ici de musicologie, au sens d'un savoir clos sur lui-même et réservé aux happy few (un terme que ne renierait pas ce fin connaisseur de Stendhal à qui il a consacré sa première thèse, avant sa thèse d'État sur Beethoven et la modernité). L'érudition est bien là, surtout quand il s'agit de croiser les approches stylistiques, philosophiques et littéraires pour reparler de musique sous un angle élargi. Mais tout cela est mis au service d'une pédagogie ouverte à tous ceux qui désireraient se familiariser avec l'univers beethovénien, et qui s'éloignant des seuls tropismes biographiques, voudraient comprendre l'homme et sa musique, l'homme dans sa musique, et la musique comme meilleure passerelle vers un homme qui mit dans son art tout son rapport au monde et au temps. Voulez-vous comprendre en quoi Beethoven révolutionna l'expression musicale en son temps et pour les temps à venir ? Voulez-vous connaître les repères les plus subtils et certainement  les plus fondamentaux de l'écriture musicale du compositeur ? Voulez-vous surtout comprendre ce qui fait de Beethoven notre contemporain, par la puissance de sa pensée et de son humanisme ? Eh bien lisez donc Bernard Fournier, plongez en immersion dans ses essais. L'essentiel de son approche et de sa pédagogie se retrouve dans ses essais, pour lui qui a par ailleurs mené depuis plusieurs années une inlassable activité de conférencier sollicité un peu partout dès qu'il s'agit de Beethoven. Des ouvrages capitaux.


À consulter, le précieux site de Bernard Fournier.

  

Bernard Fournier et la transmission éclairée de Beethoven

______________________________________________________________________________________________________

PREMIÈRE PARTIE :

  • Allegro (1er mvt.) du Quatuor op. 59 N° 1 en fa majeur par le Quatuor Alban Berg

  • Allegro (1er mvt.) et Adagio cantabile (2e mvt.) du Quatuor op. 18 N°2 en sol majeur par le Quartetto Italiano

  • Adagio (La Malinconia) du 4e mvt. du Quatuor op. 18 N° 6 en si bémol majeur par le Quartetto Italiano

  • Allegro con brio (1er mvt.) de la Symphonie N° 5 en ut mineur op. 67, par l'orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Herbert von Karajan


  

Propos recueillis par Loïc Céry

ENTRETIEN AVEC BERNARD FOURNIER (19 DÉCEMBRE 2020)

Autour de son ouvrage À l'écoute des Quatuors de Beethoven

Dans le monde entier, l'année 2020 aura été marquée par le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven à Bonn, en 1770 (une commémoration bien mise à mal par la pandémie du coronavirus, au point que la commémoration a été prolongée en Allemagne pour 2021 par la chancelière Merkel). L'Institut du Tout-Monde aussi aura célébré cette date, la semaine même de la commémoration (Beethoven est né le 16 ou le 17 décembre 1770), en recevant pour le deuxième volet de ses « Grands entretiens » Bernard Fournier, l'un des plus éminents spécialistes de Beethoven par le monde aujourd'hui, musicologue spécialiste de l'histoire du quatuor à cordes.















  

Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde

(Édouard Glissant, Une nouvelle région du monde, 2006)

"Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent..."